L’avenir des copieurs. Quelles évolutions ?

Le marché des copieurs en 2012 a subit des changements profonds. De 2008 à 2009, les livraisons de copieurs ont évolué négativement pour tous les constructeurs. HP accusait à cette époque un recul de 21% de ses livraisons en Zone EMEA. Les autres grands noms suivaient la même tendance.

La cause ? Les copieurs n’arrivaient pas à suivre le bond technologique d’Internet.

Dans un monde ultra-connecté où la communication est devenue un enjeu majeur, les copieurs ne peuvent plus fournir de simples prestations en reprographie. Ils doivent intégrés toujours plus de fonctions pour tenir la cadence exigée par l’augmentation des échanges dématérialisés au sein des entreprises.

Les copieurs face à une révolution communicationnelle.

copieurL’émergence des réseaux sociaux professionnels a permis une hausse des flux et de la réactivité. La communication s’est accélérée aussi promptement que les informations se sont dématérialisées. Autre paramètre important de ce tournant communicationnel dans l’entreprise : la mobilité rendue possible par l’explosion des Smartphones et autres tablettes.

Chaque employé dispose maintenant dans le creux de la main d’une plateforme d’échange d’informations concurrençant les copieurs.

En effet, envoyer un mail ou de télécharger un document avec son téléphone portable est à la portée de tous et, en réunion, les tablettes rendent les présentations plus dynamiques. Les copies papier s’en trouvent limitées.

Il fallait donc réagir. Il ne s’agissait pas d’une évolution technologique comme l’apparition des écrans tactiles sur les photocopieurs et imprimantes. Les copieurs étaient confrontés à une réelle et profonde mutation qu’ils devaient assimiler.

Les multicopieurs prêts à relever le défi de hyperconnectivité

Selon Sarah L’Exact, Business Development Manager à RTE Network, les copieurs doivent être communicants et s’adapter aux besoins des entreprises en  proposant des services intégrés comme le fax, l’impression et la numérisation. Leur salut viendrait de leur caractère multifonction et de l’intelligence désormais embarquée. La création de nombreux pôles « logiciel » chez les fabricants de copieurs et les partenariats stratégiques entre éditeurs et fournisseurs de solutions d’impression attestent cette tendance.

Les copieurs se tournent donc vers des prestations GED (Gestion Electronique de Document) ou le fax to mail.

Michel de Bosschere, président de Ricoh France, va plus loin. Pointant le cloud computing comme facteur de dispersion des documents d’entreprise et constatant le mélange inévitable de la documentation numérique et papier, il dévoile le nouvel enjeu de la gestion des documents professionnels. Alors qu’une entreprise consacre 1 et 5% de son Chiffre d’Affaire aux documents, les fabricants auront intérêt à proposer des offres de traitement documentaire innovantes et adaptées à cette réalité.

Le tournant écologique des copieurs

Autre réalité en 2012 : le développement durable. Les entreprises sont de plus en plus exigeantes sur cette thématique même si la conscience écologique n’est pas réellement appliquée en interne.

En effet, selon une étude réalisée par OKI sur 1740 entreprises européennes, 1 entreprise sur 5 ne ferait pas de photocopies recto verso alors qu’elles seraient plus d’un tiers à posséder l’équipement adéquat.

A savoir
La production d’un photocopieur nécessite en moyenne 2,1 tonnes de matières premières et émet environ 3 300 kg CO2e (équivalent carbone).

Malgré un changement lent des usages d’impression en entreprise, ces dernières n’hésitent plus à prendre des engagements vis à vis de leurs clients. Elles souhaitent consommer durable et propre et parient sur des machines moins énergivores.

Les grandes marques de copieurs ne manquent pas d’arguments :

  • Les copieurs multifonctions réduisent les coûts liés à l’achat de consommables en se substituant aux appareils d’impression personnels.
  • Les copieurs nouvelle génération possèdent des modes d’économie d’énergie et optimisent les consommables.
  • La majorité des marques soumettent les produits au label EnergyStar pour crédibiliser leurs démarches. Certaines deviennent même partenaires du programme…

Les copieurs relèvent actuellement les défis technologiques et écologiques de ce début de siècle. A vous de trouver celui qui vous correspond le mieux.